Les Divines Abeilles ASBL

Rucher-école de Berloz-Waremme

Les vainqueurs du Trophée Saint Amboise 2018 !

Résultats et photos sur http://www.cari.be/article/tournoi-des-ruchers-et-trophee-st-ambroise/

La colonie d'abeilles est un monde fascinant mais difficile à approcher si l'on n'est pas apiculteur.

Alors, pourquoi ne pas faire le pas et prendre quelques ruches chez soi ?

 

Cependant, endosser la tenue d'apiculteur ne se fait pas à la légère.

 

L'élevage des abeilles est assez complexe et, sans un effort de formation, sans une présence régulière au rucher, apiculture rime vite avec déconfiture.

De plus, les abeilles ne facilitent pas toujours la tâche de l'apiculteur qui reste un intrus pour elles. Même s'il visite ses colonies régulièrement, les butineuses ont la vie si brève qu'elles ne reconnaissent pas celui pour qui elles butinent...

 

Voici quelques conseils qui vous permettront de débuter sur de bonnes bases.

 

À vous, ce contact surprenant avec la nature et ce plaisir réel de récolter et de consommer le miel de vos abeilles.

 

De plus, à la joie d'être parmi les abeilles s'ajoute souvent une autre passion :

  • la connaissance de la flore mellifère

  • le bricolage du matériel

  • la récolte du miel, du pollen, ...

  • la sélection via l'élevage des reines

  • ...

 

Au début, les questions sont toujours les mêmes :

  • Où puis-je installer mes ruches ?

  • Quelle ruche choisir?

  • Comment fait-on pour se procurer des abeilles ?

 

Comme pour beaucoup d'activités, il vaut mieux démarrer petit, quitte à s'agrandir par la suite.

 

Une ruche, c'est cependant trop peu car, en cas de problème, il est plus difficile d'y remédier.

 

Par exemple, si une reine vient à mourir et que les abeilles n'ont plus de jeunes larves pour commencer un élevage, vous pourrez en prélever dans une ruche voisine. La colonie pourra ainsi élever une nouvelle reine.

De plus, avec une seule ruche, on ne dispose d'aucun point de comparaison pour vérifier si tout se passe normalement.

L'idéal est de commencer avec deux ou trois ruches peuplées.

 

Deux ou trois ruches ne demandent pas trop de travail. On estime qu'un apiculteur débutant passe une bonne dizaine d'heures par an et par ruche.

 

Au début, il ne faut pas hésiter à se faire la main.

Dès que les conditions climatiques sont favorables (température supérieure à 15 °C et temps clément), on peut visiter ses colonies.

À partir de mai, un débutant devrait les ouvrir chaque semaine jusqu'à la fin juin.

Par la suite, les visites s'espaceront pour s'arrêter fin septembre.

http://www.cari.be/article/premiers-pas-en-apiculture/

GUIDE DE BONNES PRATIQUES APICOLES

 

Services

Encirage des ruches

Encirage des ruches à la cire microcristalline pour une meilleure résistance aux intempéries.

 

Avec l'aimable collaboration de M. Hoyoux.

 

 

Achats groupés de matériel apicole

La section vous donne la possibilité d'obtenir votre matériel à prix avantageux par des achats groupés du gros matériel et du sirop de nourrissement. La section vous fournit également un carte de membre qui vous permet d'obtenir une réduction au magasin apicole "Les Tamias", Rue de Houtain, 30 à 4280 Grand-Hallet (Hannut).

Achat groupé de sirop de nourrissement via l'URRW/Les Tamias

 

La section vous donne la possibilité d'obtenir votre sirop de nourrissement

à un prix avantageux.

© 2023 by Art School. Proudly created with Wix.com

  • c-facebook

Visite du rucher-école en juillet-août

L'envie de voir un monde fascinant !

Le rucher-école ouvre ses portes aussi au public. Au mois de juillet-août, il vous est possible d'approcher de plus près ce monde de la ruche. Pour cela prenez rendez-vous au 019/67 68 63.

Un apiculteur passionné vous accompagnera vers la découverte de quelques mystères d'une colonie d'abeilles !

Matériel nécessaire : un jeans, des bottes, des gants de vaisselle

et votre curiosité !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now